Imagerie Médicale du Pays de Retz

Pornic

Demander un rendez-vous en ligne

Consulter le résultat de votre examen

Infiltrations du rachis

INFORMATIONS GÉNÉRALES

Deux techniques peuvent être utilisées:

  • L’infiltration lombaire épidurale consiste à injecter un médicament anti-inflammatoire à base de cristaux de cortisone dans l’espace épidural, à proximité des racines dont l’irritation est responsable de votre douleur.
  • L’infiltration articulaire postérieure consiste à injecter un médicament anti-inflammatoire à base de cristaux de cortisone directement au contact de l’articulation articulaire postérieure dont l’irritation est responsable localement de votre douleur.

Dans les deux cas, le geste sera effectué sous guidage radiographique ce qui permet de choisir le bon point d’entrée de l’aiguille et de suivre son trajet.

 

AVANT L’EXAMEN

Les demandes d’infiltrations seront soumises au médecin radiologue, qui dans certain cas, demandera à vous voir en consultation avant de réaliser le geste.

Nous devrons également nous assurer que vous n’êtes pas allergique aux produits et au matériel que nous avons l’habitude d’utiliser. Nous devons aussi maîtriser le risque de saignement, notamment si vous prenez un traitement anti-coagulant. Il sera peut-être nécessaire de le vérifier par bilan sanguin. Ces risques seront évalués par questionnaire au moment de la prise du rendez-vous.

Une infiltration épidurale ne pourra pas être réalisée si, dans les jours qui précèdent l’acte, le patient présente de la fièvre ou une infection. Dans ce cas, il sera nécessaire de prévenir le secrétariat du cabinet de radiologie.

Ce geste fait l’objet d’un dépassement d’honoraires dont le montant vous sera communiqué au moment de la prise du rendez-vous.

 

DÉROULEMENT DE L’EXAMEN

Vous serez allongé à plat ventre sur la table de radiographie. Après une désinfection très soigneuse de la peau, le médecin procédera à l’anesthésie locale, de plus en plus profonde, jusqu’à l’endroit à traiter. Celle-ci va réduire la sensibilité de la peau et des muscles afin que l’infiltration soit la plus confortable possible pour vous.

Sous contrôle radiologique, le radiologue mettra une aiguille en place au sein de la zone douloureuse. Une faible quantité de produit de contraste iodé sera injectée pour vérifier la bonne position de l’extrémité de l’aiguille, avant l’injection de l’anti-inflammatoire. Quelques images radiologiques seront prises durant les différentes phases de la procédure. Vous ne ressentirez qu’une légère piqûre, au moment de l’anesthésie locale.

 

COMPLICATIONS POUVANT SURVENIR APRÈS L’INFILTRATION

Toute intervention sur le corps humain, même conduite dans des conditions de compétence et de sécurité maximales, comporte un risque de complication. Comme pour toute injection, il existe un très faible risque d’infection. Toutes les précautions nécessaires sont prises pour l’éviter. Nous vous remettrons une fiche informative comportant la conduite à tenir et les symptômes qui doivent vous alerter.

 

APRÈS L’EXAMEN

Cette infiltration peut diminuer votre douleur, mais le résultat n’est pas constant. Ces douleurs peuvent même augmenter dans les 24 à 48 heures, pour ensuite disparaitre: il est nécessaire que votre médecin traitant vous donne des antalgiques (médicaments contre la douleur).

  • Après une infiltration articulaire postérieure:

Il est préférable de repartir accompagné et de rentrer directement chez vous. Vous devez rester au repos 24 à 48 heures après cette infiltration.

  •  Après une infiltration épidurale:

Il est indispensable de repartir accompagné, de rentrer directement chez vous et de ne pas faire de trajet en voiture pendant 48h. Pour une meilleure efficacité de l’infiltration, nous vous demandons de rester allongé le jour de l’infiltration et si possible le lendemain. Un arrêt de travail peut être nécessaire, à discuter avec votre médecin traitant.